Communauté de Communes

Sources du Lac d'Annecy
Connexion
Menu principal

Le 28 février, Yves Le Breton, Préfet de la Haute-Savoie, Jacques Dalex, président de la Communauté de Communes des Sources du Lac d’Annecy, Jeannie Tremblay, première adjointe au maire de Faverges-Seythenex et Michel Coutin, maire de Doussard, ont signé la convention-cadre « Petites Villes de Demain ». Cette convention est la première de Haute-Savoie. Elle vaut également Opération de Revitalisation du Territoire (ORT) pour la CCSLA et les communes de Faverges-Seythenex et Doussard.

Mardi 28 février, la signature de la convention « Petites Villes de Demain » a eu lieu au château de Faverges, un cadre symbolique sur les hauteurs de la ville-centre offrant une vue d’ensemble sur le territoire. Cette signature marque une étape clé dans la démarche conjointe engagée depuis juin 2021 par la Communauté de Communes des Sources du lac d’Annecy et la commune de Faverges-Seythenex. C’est l’aboutissement de la phase d’élaboration d’un programme d’actions pluriannuel dont la mise en œuvre s’échelonnera sur les dix années à venir.

La signature s’est déroulée en présence d’Yves Le Breton, Préfet de la Haute-Savoie, David-Anthony Delavoët, Secrétaire général de la Préfecture, Jacques Dalex, Président de la CCSLA et Maire de Faverges-Seythenex, des maires et élus des communes du territoire, du conseiller départemental, des représentants des services de l’Etat, des financeurs et des partenaires de la démarche.

SIGNATURE DE LA CONVENTION - PETITES VILLE DE DEMAINSIGNATURE DE LA CONVENTION - PETITES VILLE DE DEMAIN

 

Dans son discours d’ouverture, Jacques Dalex a souligné qu’il s’agit de la première convention-cadre « Petites Villes de Demain » de Haute-Savoie, « c’est une grande fierté pour le territoire des Sources du lac d’Annecy dont Faverges-Seythenex est le poumon, le cœur du territoire ». Il s’agit de renforcer son statut de ville-centre pour apporter les services et les équipements dont l’ensemble du territoire a besoin. « La réflexion stratégique entre élus de toutes les communes a permis d’affirmer la volonté locale de faire des choses ensemble ».

Les défis à relever sont liés à la rénovation de l’habitat ancien, à la redynamisation des commerces et au confortement des équipements structurants, en particulier dans les domaines de la petite enfance et du sport. Il s’agit de valoriser le centre-ville comme un espace agréable où l’on puisse flâner et se déplacer facilement à vélo. « Notre rôle d’élus est de permettre que chacun se sente bien, dans une ville apaisée, avec des équipements nécessaires au service de tous ».

Michel Coutin, pour sa part, a évoqué la réflexion menée sur la commune de Doussard pour aboutir à un plan-guide d’aménagement du cœur du village. Les enjeux soulevés sur ce secteur étaient d’améliorer les liens entre les sites existants et ceux à urbaniser, de concentrer les efforts sur les logements aidés, de travailler sur les mobilités, le stationnement, les espaces publics et les sites naturels alentour.

Préfet de la Haute-Savoie depuis l’été dernier, Yves Le Breton était auparavant directeur général de l’ANCT (Agence Nationale de la Cohésion des Territoires). Il était donc tout désigné pour rappeler la finalité de la démarche « Petites Villes de Demain » : donner aux petites villes de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralité, les moyens techniques et financiers de concrétiser leurs projets, de renforcer leur stratégie d’aménagement afin de conforter leur statut de ville dynamique où il fait bon vivre dans le respect de l’environnement.

Dans son discours, il a rappelé que ce dispositif était le « bras armé de l’Etat pour lutter contre la perte de vitalité des centres-bourgs ». Il a souligné l’importance des ingrédients nécessaires à la réussite du programme :

  • tout d’abord, la volonté locale d’agir ensemble ;
  • ensuite, la méthode apportée par l’ingénierie, ici orchestrée par Gaëlle Verjus, la cheffe de projet qui pilote la démarche sur le territoire,
  • et enfin, l’accompagnement rapproché des services de l’Etat.

Il a également précisé que « Petites villes de demain » est un programme « plastique » qui est voué à être adapté car chaque territoire est un cas particulier.

 « J’ai tenu à venir aujourd’hui jusqu’à vous pour cette signature. Je reviendrai. Le dynamisme industriel et économique me fera revenir auprès de vous », c’est en ces mots qu’il a conclu son intervention.

A l’issue de la cérémonie de signature, le Préfet a souhaité par ailleurs visiter l’espace France Services et le CIAS (Centre Intercommunal d’Action Sociale) mis en place depuis l’année dernière dans les locaux de la communauté de communes.

 

La démarche « Petites villes de demain » sur le territoire des Sources du lac d’Annecy

Concertation, co-construction, maturité et clarté caractérisent la démarche engagée depuis 2021 par la Ville de Faverges-Seythenex et la Communauté de Communes des Sources du Lac d’Annecy.

Les représentants de l’Etat et l’ensemble des partenaires associés saluent la démarche cohérente conduite par les élus du territoire de la CCSLA, qui prend en compte les enjeux globaux de l’ensemble du territoire, la nécessaire adaptation au changement climatique, et porte une vision à long terme inscrite dans la transition.

La convention-cadre s’appuie sur un diagnostic partagé, qui a permis de définir une vision du territoire à long terme :

« Reconquérir le centre ancien,

se rencontrer, renforcer le lien social,

s’adapter au changement climatique...

Faverges-Seythenex, une ville-centre pour un territoire où il fait bon vivre » 

 Le programme d’actions pluriannuel correspond à la stratégie pour atteindre cet objectif. Il s’articule autour de six axes :

  1. Renforcer les services publics et les équipements structurants
  2. Soutenir la redynamisation commerciale
  3. Valoriser le patrimoine
  4. Créer des habitats pour tous et un cadre de vie de qualité
  5. Favoriser la démocratie participative
  6. Œuvrer pour plus de sobriété

 

En résumé, la convention « Petites villes de demain » signée le 28 février traduit une stratégie pour inscrire chaque projet en cohérence avec la vision du territoire à long terme.

Elle s’inscrit résolument à l’échelle du territoire des Sources du lac d’Annecy et porte deux opérations de revitalisation du territoire (ORT) sur Faverges-Seythenex et Doussard.

L'objectif de la démarche est de conforter la ville-centre afin de répondre aux besoins de l'ensemble des habitants du territoire en termes d'équipements, de commerces, de mobilités et de qualité du cadre de vie. Les six orientations identifiées fixent les objectifs à ne pas perdre de vue et le programme d'actions esquisse un chemin à suivre pour construire ensemble le territoire de demain.

 

Pour plus d’informations :

Télécharger le mémento diffusé le jour de la signature ici.

Lien vers l’article de la préfecture de la Haute-Savoie : article complémentaire

Lien vers la plateforme participative « Enjeux citoyens »

 

Crédits photos :

Numerica Photos Club, Mairie de Faverges-Seythenex et CCSLA

 

Logo Union européenne
Logo République française
Logo Région Auvergne-Rhône-Alpes
   
Logo Département de la Haute-Savoie
   
Logo Parc des Bauges
Logo Annecy Mountains
Nos coordonnées : Communauté de Communes des Sources du Lac d'Annecy - 32, route d'Albertville - BP 42 Faverges - 74210 Faverges-Seythenex
Tél : 04.50.44.51.05 - Courriel : comcom [at] cc-sources-lac-annecy.com
Nos horaires d'ouverture au public : Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00